Thiès - Démolitions à Daral-Peul: Elène Tine arrête l'armée et la Dscos

  • Source: : Seneweb.com | Le 12 juin, 2017 à 11:06:51 | Lu 14455 fois | 32 Commentaires
content_image

Elene Tine député

La parlementaire thiessoise, Elène Tine, s’est rendue au chevet des habitants de la cité de Daral peul près de la sortie ouest de la commune de Thiès pour leur apporter son soutien. Ces dernières ont sonné la mobilisation lors d’un point de presse pour préserver leurs habitations menacées de démolition par la Direction de la surveillance et de l’occupation des sols (Dscos). Engagée dans un différend avec l’Armée qui aurait procédé à la démolition de bâtiments, de poteaux électriques sur le site, selon leur porte-parole du jour, la coopérative des Ong évoluant dans la région de Thiès et environs rappelle s'être fait attribuer le site en 1998.

Ils ont brandi le décret signé de l’ancien président Abdoulaye Wade et contre-signé de son ancien Premier ministre et actuel chef de l’Etat, Macky Sall. D’où leur indignation après la descente de la Dscos. Par courrier daté de 2008, le chef d’Etat-major général des armées avait demandé à ce que les coopérateurs puissent conserver leurs habitations, ont-ils également rappelé.

Fort de tous ces arguments, Elène Tine dit interpeller le président Macky Sall qui a contre-signé le décret, mais également le gouverneur de la région, le préfet de Thiès, et le commandant de la zone pour obtenir l’arrêt de ces démolitions, «pour que ces populations puissent vivre dignement sur le site, avec leurs familles». «C’est une injustice», a déclaré Elène Tine qui s’est également fait le porte-parole des agriculteurs de Tonguor menacés de déguerpissement par la Dscos depuis plus d’un an.

"Récemment le président Macky Sall a demandé la transformation en titres fonciers des titres précaires et révocables. C’est une grande contradiction», note-la députée qui suspecte des non-dits dans les accords de coopération militaire signés avec les Etats-Unis. «Nos populations ne doivent pas se sentir à l’étroit dans leur propre pays», a conclu Elène Tine au sujet de ces terres qui auraient été attribuées aux Américains.


Auteur: SenewebNews - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (19)


An Iootgi En Juin, 2017 (11:48 AM) 0 FansN°: 1
AU SECOURS !!!!!!!!!AY WAAAY SDE WA PARCELLE ASSAINIES UNITE 22 SONANIOU AMOUNIOU NDOKH DONIOU NELAW GOUDY DOUNIOU NELAW BEUTIEUK AMOUNIOU TOKH NDOKH
Reply_author En Juin, 2017 (16:39 PM) 0 FansN°: 1
un acte de depute. je ne sais pas si c'est cause des elections
Anonyme En Juin, 2017 (12:10 PM) 0 FansN°: 2
on ne comprend rien dans cet exposé,on melange des ongs avec l'armée et le chef d'etat major,un decret du president contre signé par le PM qui attribue à des villageois des terres ,quel charabia !
Reply_author En Juin, 2017 (12:33 PM) 0 FansN°: 1
ce n'est pas du charabia, tu aurais habité thiès pour comprendre l'histoire de ce site. daral peul a toujours été habité par les peuls . et mieux il y'a l'université qui de thiès qui le sépare de la base militaire. en un moment donné les alentours des hamos peuls ont été affecté aux populations et a quelques ong. maintenant ils disent que daral peul est un domaine militaire avec que le site est derrière l'université de thiès . de qui se moque t -on
Diouf Thies En Juin, 2017 (12:52 PM) 0 FansN°: 2
ignorant, il faut bien lire ce qui "écrit, ce n'est pas du charabia. l'armée a voulu faire main basse sur les terres du village daral peulh qui abrite ainsi la cité des ong opérant à thiès. c’est très simple
Anonyme En Juin, 2017 (12:23 PM) 0 FansN°: 3
C'est pour ça personne ne signe l'article
Anonyme En Juin, 2017 (12:28 PM) 0 FansN°: 4
Je suis moi même attributaire d'une parcelle dans cette zone. Ils ont fait main basse sur nos terrains et nous avez promis de nous réaffecter d'autres terrains. jusque la rien. Ils parlent de domaine militaire mais je suis sure que le passé va les rattraper.



le temps qu'on n'en parle plus et ils en feront des cités pour vendre comme c'est le cas pour beaucoup de populations expropriées de leurs terres. En tout cas ils ont brisé mon rêve de construire une maison dans ma ville natale.



Reply_author En Juin, 2017 (14:29 PM) 0 FansN°: 1
et je vais les maudire pour cela même morte, je reviendrai hanter leur nuit.
Anonyme En Juin, 2017 (13:00 PM) 0 FansN°: 5
C'est dommage ! Moi j'ai acquis un terrain et j'ai reçu mon papier depuis 2014.

C'est par la suite que j'ai entendu dire que l'armée réclame ses terres en brandissant un Titre Foncier qui date d'avant l'indépendance du Sénégal (années 1940). Comme dit l''un des commentateurs, le site est séparé de la base par l'UT en construction. Donc c'est une aberration et ça cache autre des choses pas clean ! :sunugaal:  :fbhang: 
Anonyme En Juin, 2017 (13:12 PM) 0 FansN°: 6
Sawaye si l'armée a un titre foncier alors il faut aller se plaindre auprès de celui qui vous a vendu cette parcelle. Au Sénégal il faut qu'on arrête de protéger les gens qui squattent un terrain pendant un bon moment et ensuite veulent se l'approprier. Le cas de la cité baraka à Dakar est là .
Reply_author En Juin, 2017 (14:25 PM) 0 FansN°: 1
yow tu n'as rien compris, ne commentes pas pour le simple plaisir de commente le cas de daral peul c'est autres chose si tu ne comprends pas abstiens toi
Wakhoulendeug En Juin, 2017 (13:14 PM) 0 FansN°: 7
ecoutez demander au cadastre avnt d'acquerir des parcelles toute la zone des hauteurs de l'ecole polytechnique est un domaine militaire ce sont des champs de tir et de manoeuvre soyez civiques
Reply_author En Juin, 2017 (14:33 PM) 0 FansN°: 1
champ de tir et de manœuvre et les locaux de l'université de thiès qui sont entre daral peul et la base militaire de thiès alors ?
Linguére En Juin, 2017 (13:18 PM) 0 FansN°: 8
On espérait qu'en chassant Wade le "diaye doolé", le mépris, le snobisme envers la population allait cesser. Que nenni.

Autant de sacrifices, de pertes en vie humaine pour en revenir au même point. C'est bien dommage.





Anonyme En Juin, 2017 (13:30 PM) 0 FansN°: 9
Moi aussi j'étais atttibutaire d'un terrain,mais l'argent a arraché toutes les lesbornes.ceux qui avaient des vergers sur la route de mont Roland ont été cernés par des barbelés par les militaires et certains sont en justice.décidemment les alentours de la bases aériennes jusqu'au prolongement de la route de mont Roland leur appartiennent. Ils savent que les terrains de thies commencent a avoir de la valeur
Arthur En Juin, 2017 (14:01 PM) 0 FansN°: 1
en tout cas l'armee senegalaise est en train de devenir une honte .litiges fonciers partout au senegal.ils veulent acquerir toutes les terres du pays cette armee yaye mayma gnekh
Anonyme En Juin, 2017 (14:07 PM) 0 FansN°: 10
YAYA JAMMEH n'ajamais pris les terres des GAMBIENS ca on le lui reconnait Qui est meilleur JAMEH ou MACKY,CHEZ NOUS MEME on ne peut meme pas vivre et construire sa maison ,,,,
Anonyme En Juin, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 11
Bravo à cette dame qui a eu le courage d'intervenir pour que justice soit rendue aux habitants de daral peulh

Anonyme En Juin, 2017 (16:03 PM) 0 FansN°: 12
au chômage le 30 juillet ,elle est limite :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
Reply_author En Juin, 2017 (20:55 PM) 0 FansN°: 1
pauvre type. elle faisait quoi avant 2012? ignane bé ignané sa bopeu mo dal wa senegal.
Anonyme En Juin, 2017 (16:32 PM) 0 FansN°: 13
En tout cas, Thies est en train de perdre le peu foret qui lui reste a cause de ces bergers et populations de Daral Peul. Ils ne laissent rien pousser. Cette foret classee entre Thies et Pout n'est plus et rien y est fait. Je prefere que les militaires occupent cette zone et qu'on relocalise ces populations. Wade n'a fait que semer la pagaille dans ce pays.
Anonyme En Juin, 2017 (16:47 PM) 0 FansN°: 14
un titre foncier ou une foret classée ne se discute pas,le descos ne detruit jamais des constructions legalementt édifiées,il agit sur des bases legales et toute personne qui se sentirait lésée peut ester en justice ou s'adrsser au mediateur de la republique,beaucoup de ces personnes qui s'attroupent pour des revendications font du cinema,la legalité se justifie,il ne suffit pas de presenter n'importe quel papier pour avoir raison.
Anonyme En Juin, 2017 (17:07 PM) 0 FansN°: 15
Désapprobation du délogement des populations de DARAL-PEUL







Le Sénégal est sensé être un pays indépendant.

Il n'appartint ni aux américains, ni aux français, ni à quelque autre groupe occidental, venu pavaner au Sénégal pour y faire leur bordel.



Ce Donald Trompe des états-unis chassent des Sénégalais des états-unis par ce qu'il n'auraient de visa régulier, ou ils auraient commis des infractions jugées sanctionnables.



C'est une chose à reconnaître. Et même si tel est le cas, les Sénégalais qui vont aux Etats-unis, même en vertu de leur connaissance prodigieuse, n'ont pas le tapis rouge déroulé.

C'est impensable. Au nom de quoi?



Nous serions des Négro-Africains





Au nom d'aucune forme de sympathie à l'endroit de ces américains, ou de fumisterie sénégalaise, ces américains ne doivent avoir le champs libre dans ce pays.

Ils ne sauraient être avec tous les milliards de dollars du monde, les privilégiés de cette nation. Nous les tolérons au même titre que les français au nom d'une soit-disant TERANGA sénégalaise dont voilà la preuve de l'hypocrisie, du niakk fayda notoire.





Sénégalais, bayilène niakk fayda;

manoiniou continuer niakk fayda ba diaye toutes les terres du Sénégalais et laisser des Américains venus de je ne sais où avoir qulque folle prétention à fouler une terre qui appartient à des gens qui y sont présents et y vivent depuis la nuit des temps.



Si les populations autochtones de DARAL PEUL sont amenés à bouger par la contrainte et pour satisfaire les jouissances des américains, on appelle purement et simplement ce processus : la déportation.



Mais les intellectuels du Sénégal, quand on a mangé à sa faim et nourri sa famille, sortons de nos cachettes, l'heure est venue de désapprouver



Le Sénégal ne peut pas être un pain que se partage les américains, les français où tout autre énergumène occidental venu au Sénégal.



Les américains ne peuvent pas venir occuper ici la devanture du collège cathédrale de Dakar-plateau, et bloquer le passage, au point qu'un vieux sénégalais qui avait l'habitude de faire chaque jour sa promenade puisse être dérangée une seule seconde.



Ou occuper des îles du Sénégal, ou des portions de Cap Manuel ou je ne sais où.

Ce n'est possible tandis que leur Donald Trompe traite nos concitoyens, même s'ils étaient détestables, comme des mal propres.



Que ces américains soient gentiment remis à leur place d'étranger, montrerait que les autorités sénégalaises se respectent et par voie de fait respect nos frères de DARAL PEUL.



Je répète qu'à état actuel aussi bien dans l'Etat actuel qu'un américain puisse prétendre occuper des terres pour ses jouissances ou caprices personnelles tandis que les ayant droit premiers sont Sacrifiés. C'est inadmissible.



Ou sommes nous?

Il ne faut pas que des américains ne pensent que c'est un bordel ici.

Le Sénégal est une terre sacrée malgré tout le désordre visible dernièrement.



Les français ont fait de Mbour un bordel; que veut- on encore.

Si les américains veulent jouir dans un camp d'entraînement; qu'ils aillent creuser le désert de l'Atacama et l'aménager; où qu'ils aillent chez les mexicains. Je pense qu'ils auront loisir d'aller jouir là-bas.



Il faut cesser cette tendance de faire penser aux Etrangers que le Sénégal est un pays de jouissance.



Nanio bayii niaakk fayda bi

Nanio bayii niaakk fayda bi

Nanio bayii niaakk fayda bi ngi tamal étrangers occidentaux.



Est-ce que même le président du Sénégal peut aller dire à ce Donald Trompe libère moi 8 hectared de la Silicon Valley, j'ai besoin de cet espace pour former des jeunes sénégalais et africains dans le cadre de notre partenariat.



Nous voyons bien que c'est impensable!



Mais quel jour en ce bas-monde lcertains Sénegalais arrêteront-t-il de confondre TERANGA et niakk fayda?



To say it more properly and efficiently as i can

People from united states could not have any succeeding right to hold the villages

for they are absolutely useless to the well being of our local populations; more accurately there : DARAL PEUL.



To consent that and let it go as acquired, disserve to be treated more than a crime towards the populations of DARAL PEUL. For no americain ahs never ever serve for the success of the well bieng of the former senegalese population, nor they can honnestly do it both in the present and the further future without putting forward their intimate desires.



The authorities of Senegal must be ready to fight against that illegal occupation, at the expense of loosing their jobs. This is a worthy risk to take, for such needs of the Americain is in no way distinct from a civil crime.



Senegal is neither the land of any American, nor the land of any so-called westerner.

And West Africa, the latter of which Senegal is an active member couldn't be a pretext for that.



Reciprocity must be applied without any room of doubt. For very recently more than a 100 Sengalese citizens were driven out of the United States by the Donald Trump of the american.



Thus for the sake of reciprocity and the worthiness as well as the friendship between the two countries, american citizen without any regular situation in term of their paper, and residing in Senegal must instantly driven out of Senegal.



Thus reciprocity will sincerely be taken as a rule of principle between two countries who want seriously developp any form of serious cooperation.



Coming back to the victims of DARAL PEUL, any pressure helping the american presence there might be unfaithful, illegal, and desserve the purposes of the senegalese authorities to represently worthily the interests of the populations of DARAL PEUL.



Senegal is a sacred land,

It could be a land of any american, or any so called western.

For Senegal is for Senegalese and Africans oriented toward the fulfillment of of both African and Senegalese intrest.



There is no question about that
Reply_author En Juin, 2017 (20:55 PM) 0 FansN°: 1
et tu crois qu'on va lire ton livre, rigolo ,pas plus de trois lignes
Anonyme En Juin, 2017 (17:17 PM) 0 FansN°: 16
JE NE COMPRENDS PLUS CE SENEGAL OU LA DSCOS DEMOLIT DES MAISONS. IL FAUT UNE DECISION DE JUSTICE POUR DEMOLIR CES MAISONS. OU SONT LES JURISTES?
Sathes En Juin, 2017 (21:51 PM) 0 FansN°: 17
vraiment hélène tine a vraiment perdu sa boussole

comment peut elle défendre l'indéfendable

elle est en quête de 2ème mandat peine perdu
Thiessois  En Juin, 2017 (22:26 PM) 0 FansN°: 18
Merci Hélène de toujours rester aux côtés des populations. Députée ou pas, tu as toujours défendu les causes qui comptent. Toujours sur le terrain car appelée sans cesse par les populations en détresse qui comptent sur toi pour porter leur voix plus haut.

Merci
Reply_author En Juin, 2017 (22:52 PM) 0 FansN°: 1
dépitée
Anonyme En Juin, 2017 (08:07 AM) 0 FansN°: 19
Mère de famille, en faisant mes pauvres économies, j'ai réussi a y acheter un terrain depuis le tout début de la coopérative. Avec cette histoire avec l’armée, je n'ose même pas y érigé ma maison bien qu'ayant tous les papiers légaux. Nous lançons un appel au ministre de l'Urbanisme et de l' Habitat, au Chef de l"État, afin de prendre ce dossier en main et de régler ce différent entre l’armée et la coopérative qui perdure, et que les coopérateurs de la Citée des ONG sachent vraiment a quel saint se vouer.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com